KATE

À l'âge de quatre ans, Kate promit à sa mère de veiller sur son frère et sa sœur. Pendant dix ans, c’est ce qu’elle fit, en célébrant leurs anniversaires, vérifiant leurs devoirs, et en racontant l’histoire de leurs parents, assurant qu’un jour, ils reviendraient.

Kate porte autour de son cou le dernier cadeau de sa mère, un médaillon en or avec une photo de son frère, de sa sœur et d'elle. Elle regrette de ne pas avoir de photos de sa mère. En effet Kate ignore qu'avec ses cheveux blond foncé et ses yeux noisette, elle lui ressemble de plus en plus chaque jour.

MICHAEL

Le livre préféré de Michael est L’omnibus des nains de G.G. Vertefeuille. Ce livre traite de tout ce qu’il faut savoir sur la société des nains : leurs lois, leurs coutumes ainsi que l’art, la littérature et les chansons des nains. Le livre fournit même de nombreuses recettes pour réussir un banquet digne de ce nom.

Bien sûr, Michael sait que les nains n'existent pas. Enfin, pas vraiment. Mais penser à eux est une façon pour lui de s'échapper de sa vie à l’orphelinat.

C’est vrai que cela peut aussi attirer les ennuis. Mais ça vaut le coup. C'est son père, qu'il n'a pas vu depuis dix ans, qui lui a donné ce livre...

EMMA

Emma est petite pour son âge. Ses bras sont maigrichons, ses épaules sont menues et ses poings trop petits pour faire mal. Et pourtant, selon son dossier au sein de l’orphelinat, elle aurait participé à plus d'une vingtaine de bagarres !

À la différence de son frère et de sa sœur, Emma n'a aucun souvenir de ses parents. Michael et Kate restent sa seule famille et l'orphelinat le seul univers qu'elle ait jamais connu.
Sa devise : quand vous arrêtez de vous battre, vous êtes fini.

Ce que le dossier d'Emma ne dit pas c'est que chacune de ses bagarres s'est déroulée contre des enfants plus vieux et plus grands qu'elle. Et qu’elle les a toutes gagnées.

DR. PYM

Ce qui saute aux yeux chez le Docteur Stanislas Pym c’est son habit froissé et usé. Ses lunettes en écailles de tortue sont tordues et recouvertes de ruban adhésif. Ses sourcils pointus ressemblent à deux cornes blanches qui lui seraient poussées au milieu du front. Sa chemise et sa cravate sont tachées d’encre et de tabac...

Ce qui ne se voit pas en revanche, c’est qu’il existe depuis des milliers d’années, qu’il peut se téléporter à des centaines de kilomètres en un instant et qu’il a un cœur en or. Si jamais le monde était détruit par des forces maléfiques, il en serait la cause...

Il est le plus grand magicien de tous les temps, et a furieusement besoin de mettre son costume au pressing.

LA COMTESSE

Autrefois proclamée plus grande beauté de Russie, la Comtesse a commencé sa carrière en tuant son mari, son amant et la famille de ce dernier. Pour couronner le tout, elle n’a pas hésité à jeter de l’acide au visage d'une rivale. Cela ne s’est pas fait sans quelques contretemps… Comme elle le mentionne elle-même, il est assez difficile d’empoisonner son mari, surtout quand celui-ci fait la fine bouche ! Depuis deux ans maintenant, elle tient captive la population de Cambridge Falls et elle n’hésitera pas à sacrifier chaque homme, chaque femme et chaque enfant afin d’obtenir ce qu’elle convoite.

Elle adore danser, s'asseoir dehors par une belle soirée d'été, et jouer au badmington.

GABRIEL

À 15 ans, Gabriel traqua l'ours brun de 350kg qui terrorisait son village. Armé d'un seul couteau et d'une lance en bois, il le poursuivit jusque dans les confins de sa tanière. La lutte laissa à Gabriel une profonde entaille sur la joue… mais le garçon tua la bête.

Depuis l'arrivée de la Comtesse, Gabriel n'a qu'une idée en tête : convaincre son village de libérer les habitants de Cambridge Falls. Il se battra seul contre les démons de la sorcière si il le faut.

Nul n’en doute.

Il est lamentable quand il s'agit de parler de tout et de rien. Il n'a pas d'amis. Il fait de son mieux pour ne pas terroriser ceux qui l'approchent...